Rencontre : Frédéric Nicolas - IRI

Rencontre : Frédéric Nicolas - IRI
Chez Strada, l'expérience shopper est un sujet travaillé en permanence. Thème central de notre dernière Stradanews, il nous a permis d'interroger Frédéric Nicolas, Directeur Shopper Insights d'IRI. Rencontre. 

 

POUVEZ-VOUS NOUS PARLER DE VOTRE RÔLE AU SEIN D’IRI ?

En tant que Directeur Shopper Insights, mon rôle est d’étudier les comportements d’achat sur les produits de consommation courante. L’objectif : comprendre les évolutions et identifier les attentes des shoppers vis-à-vis des fabricants comme des distributeurs avec qui on travaille.

QUELLES ÉVOLUTIONS DES COMPORTEMENTS D’ACHAT OBSERVEZ-VOUS ?

On constate depuis quelques années que les shoppers sont devenus experts et méfiants vis-à-vis du système “grande consommation”. Avertis de la réalité et de la composition des produits, les gens sont beaucoup plus conscients de ce qu’ils mangent. Un chiffre illustre bien ce constat : il y a 8 ans environ, 20% des shoppers prenaient le temps de lire la composition des produits au dos du pack lors de leurs courses. Ils sont 34% aujourd’hui.

De cette évolution émerge un paradoxe : les consommateurs sont certes plus experts mais plus perdus aussi. Les produits sont toujours plus nombreux en magasin et changent tout le temps. Faire ses courses est de plus en plus compliqué.

Le besoin d’explications, de pédagogie de la part des fabricants et distributeurs est immense. En témoigne l’utilisation massive des applications mobiles, comme Yuka, qui sont des facilitateurs de courses.

Parallèlement à cette injonction du ”bien consommer”, les shoppers sont de plus en plus en recherche de plaisir lors de leurs courses.

Les courses de PGC en magasin restent un loisir pour les Français.

Ils cherchent toujours à vivre une expérience d’achat, à être au contact du produit et à découvrir des innovations. Le digital n’a pas pris le dessus dans ce domaine de consommation. On observe cependant un transfert entre les circuits au profit des magasins spécialisés.

La qualité et la performance du produit ont pris le pas sur le discours. C’est le produit qui fait foi non la marque ou le distributeur. La confiance queportent les consommateurs aux petites marques, qui fabriquent moins de produits et souvent de meilleure qualité, en est le reflet. Ils sont prêts à payer plus cher si le produit est bon.

QUELLES SONT LES ATTENTES DES SHOPPERS VIS-À-VIS DES MARQUES DEMAIN ?

À mes yeux, fabricants et distributeurs doivent miser sur :

- La qualité en premier. L’investissement dans de bons ingrédients est prioritaire
- L’honnêteté, la constance et la transparence. Si on dit qu’un produit est sans additif, ou nouveau, il faut qu’il le soit vraiment.
- Le plaisir avant tout et l’innovation. Quand un produit promet du plaisir par son goût, sa texture ou son emballage, le shopper entre dans un schéma émotionnel qui déclenche l’achat. Le plaisir est également lié à la nouveauté.

La découverte d’innovations est l’anti-routine des courses. Mais pour ça, elles doivent être vues. Les insights shoppers montrent qu’elles sont invisibles en magasin, pour de multiples raisons : packaging, agencement, place changeant tout le temps… alors qu’elles n’ont jamais été autant attendues.

QUEL RÔLE JOUE L’EXPÉRIENCE SHOPPER DANS CE CONTEXTE ?

Elle est plus que jamais nécessaire. Les gens veulent vivre un moment sympa pendant les courses. Une animation conseil et/ou dégustation, avec une vraie mise en scène et une relation humaine permet de rendre les magasins vivants.

C’est la force du point de vente par rapport à l’écran. On le voit très bien dans le secteur des cosmétiques depuis 10 ans où les opérations beauté présentent souvent les produits par palette, avec de la promo en masse, sans dispositif de conseil personnalisé. Cette expérience passe par le fait de voir les innovations. Le travail sur l’émergence et la visibilité des produits doit être travaillée dès aujourd’hui.

Pour lire notre Stradanews spéciale Expérience Shopper, c'est par ici. On vous la conseille, c'est LA revue des Infleuceurs de ventes. Prise de hauteur sur les actualités du marketing terrain garantie ! 

Vous souhaitez en savoir plus sur l'agence Strada et nos projets ?

Nous contacter