En direct du terrain avec Sandra A., Chef de Projets

En direct du terrain avec Sandra A., Chef de Projets

Animations commerciales : bilan sur leur déroulé et les comportements shopper cinq semaines après la reprise. Un témoignage En Direct du Terrain avec Sandra A., Chef de Projets chez Strada Marketing.

Reprise des animations : des shoppers rassurés et enthousiastes

Les insights récoltés sur les 1000 premières journées effectuées par l’agence Strada aux mois de Mai et Juin sont tous positifs. Animatrices et shoppers sont hyper contents et rassurés de voir des animations revenir en point de vente. Surpris dans les tous premiers jours de voir que c’était possible, les shoppers sont unanimes : c’est un signe de retour à la normale. Le contact humain, même avec les gestes barrières, est à nouveau possible. « On peut enfin partager un moment avec d’autres personnes que celles avec qui on a été confiné ». Et c’est très apprécié. Le temps passé avec les animatrices est plus nettement long et qualitatif qu’avant le Covid-19. La proximité avec la marque est donc renforcée. Si cela a été vrai au tout début, ça l’est encore aujourd’hui dans tous les circuits de distribution.

Un besoin de retour à la normale sur tout le territoire

Contrairement à ce qu’on aurait pu penser, les insights shoppers sont positifs dans toutes les zones. On a fait beaucoup d’animation dans le Nord Est, en Ile-de-France… On ne ressent pas plus de réticences dans les zones les plus touchées. Au contraire même. Les consommateurs de ces régions-là sont heureux de pouvoir reprendre une vie normale et de retourner en magasin. On voit qu’ils en ont besoin, vu les bons résultats.

La question récurrente : pourquoi pas de dégustation ?

A notre grande surprise, 90 % des animatrices nous ont remonté la demande de dégustation des shoppers, à chaque opération : « Pourquoi ne proposez-vous pas de dégustations ? Je veux bien acheter le produit, mais je ne vais pas le faire si je ne l’ai pas goûté ».

C’est pour cela que certains industriels proposent du sampling. Les animatrices commencent aussi à nous signaler que des dégustations sont possibles avec l’accord du magasin.

Un gros effort collectif pour assurer les animations en magasin

Les Chefs de Secteurs chez nos clients font un travail admirable pour nous aider à assurer les animations. Ce n’est pas toujours simple car les magasins reçoivent de nouvelles directives de leurs enseignes au dernier moment. On doit faire du cas par cas. Pour nous, c’est l’évolution majeure de nos process depuis la crise. La logistique est plus lente, les équipes ne sont pas encore toutes staffées…. Une énergie collective incroyable se déploie pour y arriver. Livrer les produits à temps, joindre les Chefs de rayon sont des actions moins fluides qu’avant. Alors tout le monde s’y met. Car comme les shoppers et les animatrices, les marques et les agences d’activation commerciales veulent voir les animations revenir sur le terrain. On s’adapte avec des process exceptionnels mis en place pour ne rater aucune demande. Par exemple, je suis en contact direct chaque semaine avec les 80 CS d’un de mes clients, une marque de glaces. A la demande de la marque, chaque animation est re-vérifiée avec les magasins pour n’en rater aucune. En temps normal tout passe par notre logiciel.

Si on a la moindre opportunité d’animations, on fonce. Grâce à ce dynamisme, on a très peu d’animations refusées.

Côté clients, un retour aux activations amorcé

Parmi mes clients, j’en vois de plus en plus redémarrer les activations commerciales. Certains ont souhaité reprendre dès le 15 mai, avec un très bon résultat sur les ventes et surtout une augmentation de la préférence de marque.

D’autres avaient pris la décision très tôt de ne pas reprendre avant septembre mais, à la vue des résultats de leurs concurrents, reviennent sur le terrain et vont reprendre dès juillet.

Un de mes clients dans le secteur alimentaire Bio et Made in France a repris les animations. Il est super satisfait. Je reprends dans deux semaines les animations en point de vente, tous circuits confondus, avec un de mes clients du secteur hygiène beauté.

Un impact très positif sur les ventes

Les résultats des opérations de Mai et Juin sont là. Par exemple, un industriel que Strada accompagne depuis longtemps a fait une progression sur les ventes de 15 % par rapport à la même campagne d’animations en 2019.

Pour les autres marques que j’accompagne, les résultats de 2020 sont globalement similaires qu’en 2019.

Avec mes clients, nous avons constaté que reprendre l’animation en PDV était véritable booster de leur image auprès des shoppers comme des distributeurs.

En plus de ce plébiscite, le moindre nombre d’animations en magasin favorise les résultats de ceux qui sont en place.

Le mot de la fin : marques, shoppers et distributeurs vous attendent sur le terrain ! 

Pour finir, voilà le conseil que je peux donner aux industriels : n’hésitez pas à revenir animer les PDV, l’accueil des distributeurs et des shoppers est excellent. Il y a une véritable opportunité de prise de parole. Les conditions sont plus faciles de jours en jours, les consignes des enseignes s’assouplissent et on commence même à voir les premières dégustations en magasin.  

Vous souhaitez en savoir plus sur l'agence Strada et nos projets ?

Nous contacter